Le conseil central de surveillance pénitentiaire

Andenne

La prison d'Andenne

 

La Prison d’Andenne, ouverte en 1997, compte, en théorie, 12 sections de 33 détenus sur 4 étages en étoile, avec un cachot par section et une cellule de 4 « volontaires ».

L’établissement est bien entretenu et propre. L’ambiance générale est calme. Les Personnels sont de véritables professionnels et beaucoup sont à l’écoute des pensionnaires. La Direction est totalement collaborante.

 

 

La commission de surveillance

 

Historique

Notre Commission a eu quelques débuts chaotiques : proposé par l’Ordre des Médecins de Namur, je suis arrivé dans une Commission en crise, causée en grande partie par des membres historiques qui ne souhaitaient pas de remise en question.

Nous nous sommes retrouvés à trois survivants : Maître MARY, avocate à Huy, Monsieur Vincent SERON de la Faculté de Droit de Liège, et moi-même Chirurgien Orthopédiste au CHRN de Namur

Et puis les évènements m’ont amené à assurer la présidence le 6 octobre 2005 ( Moniteur Belge )

J’ai déploré le départ de Maître MARY et du Professeur SERON après quelques mois et j’ai fonctionné tout seul jusqu’à la nomination, à l’initiative du Père Philippe LANDENNE,  de Maître Carole VONECHE  en mai 2016, ce qui a constitué, avec 100% d’effectifs en plus, une délivrance palpable.

 

Fonctionnement de la commission 

Notre Commission, que j’ai toujours souhaitée modérée, fonctionne parfaitement, nourrie entre autres par les boîtes aux lettres, dont je pense peut-être naïvement que nous sommes les seuls visiteurs : les trappes à souris que j’ai mises dedans n’ont jamais fonctionné.

En résumé, deux Commissaires pour 400 détenus, c’est un peu insuffisant, mais nous faisons face avec le sourire.

 

Composition de la commission

Bernard Woitrin, membre médecin et président

Jean-Paul Michaux, membre médecin

Carole Voneche, membre avocat

 

Contact  

bernard.woitrin@skynet.be 

Composition de la Commission de surveillance

Autres informations