Le conseil central de surveillance pénitentiaire

Vous êtes ici |

ACCUEIL / Contact / Soumettre une plainte

Soumettre une plainte

Les dispositions légales qui permettent à un détenu de contester formellement une décision du directeur de la prison ne s'appliquent pas encore, faute d'un arrêté royal d'exécution de la loi. Cependant, toute personne, concernée par les conditions de détention d'un proche, à la possibilité d'introduire une demande auprès de la Commission de surveillance de la prison où se trouve incarcéré le détenu. Si la réponse reçue de la Commission de surveillance ne semble pas satisfaisante, elle peut introduire une demande auprès de Conseil central, qui coordonne les Commissions de surveillance.

A la une

  • Les membres de la Commission de surveillance de la prison de Saint-Gilles tiennent à vous informer de l'exposition de quatre grandes photos prises à l'intérieur de la prison de Saint-Gilles autour du thème des Journées Nationales de la Prison 2017 « Détenu : et la famille ? ».
  • Lors de la journée d’étude des commissions de surveillance du 17 novembre 2017 les orateurs ont abordé le thème de « la relation de l’agent pénitentiaire avec le détenu ». Madame Véronique Laurent, présidente du conseil central de surveillance pénitentiaire, a accueilli les participants et monsieur Walter Thiery, vice-président, a introduit cette journée et présenté le programme. Quelques concepts clés ont articulé les travaux : la sécurité dynamique, la gestion des conflits, la relation avec les internés, la spécialisation de la fonction d’agent pénitentiaire.